Japon : Un séjour trop court à Tokyo!

Japon : Un séjour trop court à Tokyo!

18 octobre 2019 0 Par Nemsta

J’ai développé une attirance particulière à l’égard de ce grand pays qui est le Japon au fil des années. Depuis mon enfance, j’ai été bercé par le Club Dorothée et les mangas. Dragon ball Z, Ranma 1/2, Nicky Larson, Ken le survivant, Olive et Tom, Sailor moon, Princesse Sarah, Le collège fou fou fou, Jeanne et Serge, Juliette je t’aime, les chevaliers du Zodiaque, etc. La liste est longue…

Bref, c’est en grandissant et en découvrant la culture et la folie japonaise que j’ai fait de cette destination un fantasme, un rêve. C’est l’une des rares destinations pour laquelle je me disais :

Le jour où je mets un pied au Japon je peux mourir en paix !”

Je sais, ça va loin ! Mais ça résume bien cette obsession. Je ne parle même pas des jeux vidéos, de la nourriture japonaise…

Dans cette article, je vais me consacrer à Tokyo et le peu de temps passé dans cette ville de dingue.

 

 

Tokyo, la capitale du Japon

 

Parlons de Tokyo brièvement en quelques chiffres :

  • Population : Environ 13 831 421
  • Densité : 6 313 hab/km²
  • superficie : 2 190,93 km² (C’est gigantesque, Il y a de quoi faire !)

Tout ça pour vous faire comprendre qu’en vacances et en l’espace de 7 jours, il est impossible de tout faire. Je préfère prévenir car mon article va se focaliser sur mes quartiers préférés !

 

 

Akihabara

 

Akihabara a été l’un de mes premiers choix de visites (ma copine ne connaissant pas très bien ce côté du Japon) pour les raisons que j’ai énumérées plus tôt. Il y a le Tokyo que j’ai vu des milliers de fois à travers les films ou animés, mais cette fois-ci, je le verrai de mes propres yeux…

On commence fort ! Ce quartier est magique. Lorsqu’on arrive en métro, on tombe directement sur un lot immense de machines à jouets (vous savez les machines où il faut mettre une pièce et vous tourner le mécanisme et la c’est la surprise !). Une fois sorti de la station, j’ai pris ma première claque visuelle. Je savais où je mettais les pieds, je m’attendais à quelque chose de fou et effectivement c’était complètement un autre monde ! J’avais envie de chialer putain !

 

 

Forcément je suis arrivé et commencé mon voyage au Japon à Osaka en passant par Dotonbori puis par Kyoto et son centre-ville animé (voir l’article sur Kyoto). C’est assez impressionnant de voir ces buildings avec leurs façades remplies de pubs mais à Akihabara c’était “the next level” !

Publicités de mangas géantes sur quasiment chaque gratte-ciel à la sortie du métro, des magasins remplies de figurines, cartes, accessoires, bref le lieu idéal pour les fans de la culture Otaku.

 

 

C’est très futuriste, complètement dingue, et ça vaut vraiment le coup d’y passer une journée entière jusqu’à la tombée de la nuit pour voir les façades de chaque bâtiment s’illuminer… Un vrai spectacle ! Une vraie jouissance visuelle !!!

 

 

Une de mes vidéos pour vous donner un autre aperçu

 

Harajuku

 

Fan également de la mode japonaise, c’est dans le quartier d’Harajuku que je pensais trouver mon bonheur…

Je vous explique. Il y a longtemps que je n’ai pas fait de shopping (arrêté en 2013) pour la simple et bonne raison que j’ai suffisamment de fringues et de chaussures pour me saper. Ceci dit, j’ai toujours réservé un budget particulier dans le cas ou je voyagerais en Corée du Sud (chose faite et grande déception pour trouver du FILA avant que ça soit de nouveau la mode), et au Japon.

Finalement, après avoir visité tous les magasins du quartier, les petites ruelles annexes, il est vrai qu’il y a beaucoup de vintage et sape Hiphop 90’s comme j’aime, mais assez cher et pas forcément à mon goût du moment…

 

 

Les points positifs sont l’énergie de ce quartier avec tous ces gens dans cette petite rue, les animations des boutiques, le tout mixé avec le chill / Zen propre aux japonais. C’est assez paradoxal !

Un autre point positif qui a été présent dans la majorité des quartiers de Tokyo, c’est la sécurité. On a adoré le Japon pour l’absence de petite délinquance, et le fait de pouvoir se promener avec sa copine en toute décontraction.

Il y a des boutiques en tout genre et pas uniquement destinées à la mode. Je pense aux magasins de bonbons ou glacier original, magasins de décorations, magasins d’objets du quotidien pour la maison, etc.

 

 

Yoyogi-Kôen

 

On va rester dans l’arrondissement de Shibuya pour parler du fameux parc Yoyogi (Yoyogi-Kôen).

C’est un grand parc, un peu vue comme le “Central Park” de Tokyo (pour faire référence à celui de New York City), où l’on peut y trouver un grand espace vert pour se détendre. Bien connu pour son excentricité et ses danseurs de rock, il est agréable de s’y balader pour admirer un coin “nature” dans cette “forêt” de gratte-ciel.

 

 

Nous avons eu la chance d’y être en août et d’assister au festival Yosakoi (le Yosakoi est un style unique de danse originaire du Japon, Le style de danse est très énergique, combinant des mouvements de danse traditionnelle japonaise avec de la musique et des rythmes modernes). Les chorégraphies sont souvent réalisées pour être interprétées par de larges groupes de personnes (Merci Wikipédia !)

 

 

On a pu apercevoir les troupes de danseurs sur scène, située à la sortie de la station Harajuku, mais aussi dans le parc. C’était fabuleux et remplie de bonne vibes !

 

Une vidéo du parc!

 

Asakusa et le Sensō-ji

 

Tokyo possède tout d’une grande métropole développée, mais possède également un côté un petit peu traditionnel. Le quartier d’Ayakusa en fait parti. On y trouve le magnifique temple Sensō-ji. Le chemin pour atteindre le temple est magnifique, mêlant architecture en bois, marché aux souvenirs et autres décorations.

 

 

Nous avons adoré les lanternes géantes, et l’architecture du complexe. Le côté “temple dans la ville” donne beaucoup de charme à ce lieu.

 

 

On ne se lasse pas des petites boutiques de souvenirs, des stands de nourriture. Ça sent bon, l’ambiance est conviviale, on s’y sent bien même s’il y a beaucoup de touristes.

 

 

Autour de l’hôtel

 

Nous avons logé pendant notre séjour à Tokyo au Sakura Hôtel Nippori (lien booking.com n’oubliez pas je vous offre des discounts avec le lien en bas de mon article!) situé dans le quartier de Bunkyō. Idéalement localisé au cœur d’une zone piétonne bien locale à quelques minutes du métro mais surtout de notre ramen favori : “Menya Hidamali”, lieu de nos plus gros “orgasmes culinaires” au Japon ! (je vais parler de la nourriture dans un prochain article !)

On a adoré le calme du quartier et d’être en immersion dans ces petites ruelles. C’était vraiment magique !

 

 

Nous avons eu la chance énorme de tomber deux matins différents sur deux évènements inoubliables :

  1. Un Matsuri qui a eu lieu dans le quartier ! C’était fantastique, il y avait beaucoup d’énergie ! Nous avons bien sûre suivi la foule au rythme des tambours c’était fabuleux !
  2. Une troupe d’écolier(e)s ont organisé une vente de petits artisanats juste dans notre rue ! Nous avons bien rigolé et pris des vidéos, puis nous leur avons acheté un petit souvenir chacun ! Très jolis moments partagés avec des locaux.

 

 

Ps : En parlant de locaux, je tiens à remercier la dame qui nous a aidé à trouver notre logement. Elle nous a accompagnés de la station de métro à notre hôtel. MERCI du fond du cœur pour ce petit moment partagé.

 

Une vidéo de Senso-ji et de notre quartier pendant le Matsuri et la rencontre avec les écoliers

 

Tokyo by night

 

Pour finir cette article, je ne pouvais pas passer à côté du charme de Tokyo de nuit. Toutes ces lumières et cette électricité rendent cette capitale en un lieu futuriste.

Shibuya et son passage piéton en est la preuve. Entouré de gratte-ciel, publicité à gogo, gros logos, tout est réuni pour nous éblouir.

 

 

Tokyo nous en mets déjà plein la vue de jour, mais de nuit c’est phénoménal. On s’y sent bien, perdu dans la foule, les yeux sans cesse rivés vers le haut et les écrans géants.

Il y a toujours des petites ruelles perpendiculaires aux grandes avenues qui sont charmantes. Il ne faut pas hésiter à s’y perdre, c’est sûrement là que vous allez découvrir vos petits trésors qui resteront gravés dans votre cœur à jamais

 

 

Une dernière vidéo de mon passage à Shibuya

 

Conclusion

Il n’y a pas grand-chose que je puisse dire de négatif sur Tokyo et le Japon en général. Tout ce que j’ai vu dans ce pays est au-delà de mes rêves les plus fous. Je l’assume à 100 %, je suis un fanatique de ce pays. Les mangas m’ont bouffé le cerveau et je rêve déjà d’y retourner. J’admire tellement cette culture dans sa précision, son excellence quel que soit le domaine. 

Alors quel point négatif puis-je trouver ?

  1. Bon, il est vrai qu’à part quelques personnes, nous n’avons pas réellement pu faire la rencontre avec des locaux. Ce n’est pas forcément la faute aux japonais mais plutôt de la nôtre. Nous avons eu des vacances de touristes, pas du tout axé sur la rencontre. Nous étions exténués de nos 3 mois de voyage en Asie et le Japon a été le moment de récupérer de bonnes énergies tant tout (ou presque) y était simple. Fini d’organiser, nous voulions simplement profiter et se perdre dans cette fourmilière et chiller.
  2. Un autre point que je peux rajouter c’est le coût de la vie. Bien sûre les salaires sur place suivent, mais j’ai trouvé parfois certains prix abusifs (hormis la nourriture qui étrangement était bien moins chère qu’on ne le pensait). Ce n’est pas grave, c’est le prix à payer pour l’excellence. 
  3. Le côté “merchandising” est trop poussé au Japon, c’est ce qui nous a fait craquer au début, mais à la longue c’est saoulant. 

Qu’en est-il des points positifs ? 

Alors là, il y en a un paquet :

  1. La sécurité est incroyable. Je me suis senti en sécurité de jour comme de nuit dans 90 % des endroits par lesquels nous sommes passés. En tant qu’homme je m’en fous un peu pour être honnête, mais voyageant avec ma copine la donne change complètement. J’aime ressentir qu’elle puisse elle-même se balader seule à toute heure de la journée et j’aime nous sentir en sécurité lorsqu’on marche et qu’on chill ensemble dans la rue. Personne ne va venir vous emmerder pour un oui ou pour un non. 
  2. L’excellence et la précision dans tous les domaines. J’en parlais un peu plus tôt dans l’article, c’est bluffant à quel point tout est parfait. On veut acheter tout et n’importe quoi. On se fait aussi beaucoup “avoir” par le côté merchandising ! Ils sont forts les Japonais pour ça ! Que ce soit dans l’artisanat, la nourriture, la propreté, l’architecture bref tout est d’une finesse incroyable !
  3. La nourriture est bien sûre LE point positif. On s’est régalé à chaque repas et même les pièges à touristes sont des lieux où l’on mange bien! Orgasmes culinaires assurés !
  4. Les Japonais sont fous. Des mangas sur toutes les façades de gratte-ciel, des poissons géants devant les restaurants, des chats géants dans les supermarchés, Dragon Ball Z et One Piece de partout ! Bref la folie pure et j’en redemande ! 
  5. La politesse des Japonais. C’est paradoxale mais les Japonais malgré leur côté impérialiste, sont des personnes très polis avec les touristes. Les locaux n’ont pas hésité à nous aider, malgré la barrière de la langue. On apprend à beaucoup relativiser au Japon.

 

Bref, je m’arrête la sinon je ne m’en sors plus. 

Le Japon est placé sur une zone sismique et se prend dans la tronche des tremblements de terre toute l’année, des cyclones, des tsunamis. J’ai trouvé les gens aussi chill qu’en Nouvelle-Zélande qui possède les mêmes soucis avec dame nature. Quand je vois à quel point nous sommes hystériques en France, je me demande si on se comporterait de la même façon si l’on savait qu’à tout moment un tremblement de terre peut tout détruire? Bref grâce aux voyages j’ai relativisé sur énormément de petites choses, et je continue d’apprendre de chaque voyage. J’observe beaucoup les gens, je m’enrichis de cette façon…

Ce séjour au pays du soleil levant restera gravé dans mon cœur. J’ai loupé plein de trésors, il me reste 10000000000 choses à voir, ça sera sûrement une excuse pour y retourner très bientôt.

Encore un rêve réalisé.

Gratitude, gratitude, gratitude.

 

SAYONARA !

 

Voir mes autres articles sur mon voyage au Japon:

voyage à Kyoto: Visiter et chiller à Kyoto en 5 jours!

Voyage à Nara: Daytrip au parc de Nara pour voir Bambi

 

Liens utiles:

Ma page Facebook: Univers Nemsta

Mon instagram: Univers Nemsta

Mes deux chaînes Youtube: Univers Nemsta et International Superstar Chiller

Voici mon code de parrainage Booking.com pour que vous gagniez 15 euros en inscrivant le code suivant lors de votre prochaine réservation : https://www.booking.com/s/35_6/tupacd73

Je vous recommande l’agence Fly Away si vous avez besoin d’assistance pour vos voyages, ils sauront vous conseiller au mieux quel que soit votre budget ! (Billets d’avion pour votre départ en PVT, Roadtrip, location de voiture, logement en auberge de jeunesse, commande de devises etc..)

=== AUCUN FRAIS DE DOSSIER AVEC LE CODE: NEMSTA ===