La Tasmanie: Retour vers la nature à Cradle Mountain (partie 2/2)

La Tasmanie: Retour vers la nature à Cradle Mountain (partie 2/2)

20 décembre 2018 0 Par Nemsta

Je ne pouvais pas terminer de parler de la Tasmanie sans parler de ma plus belle expérience australienne à Cradle Mountain. C’est dans ce lieu perdu au milieu de nulle part que j’ai travaillé pendant 2 mois.

J’ai eu la chance de trouver une superbe offre d’emploi, et donc depuis Hobart je me suis rendu en compagnie du couple anglais embauché comme moi au Cradle Mountain Hotel.

 

Présentation

 

Cradle moutain se trouve dans le parc national du lac saint claire. Ce sont des kilomètres et des kilomètres de nature simplement incroyable. Je ne sais pas par quoi commencer, car j’ai eu la chance de profiter de tous les trails aux alentours de Cradle mountain, seul ou avec mes camarades de travail. Si je tape nature sur google, j’aimerais avoir la photo du parc national! Il n’y a pas d’autres définitions: Cascade, montagnes, collines, lacs, flore incroyable, faune sauvage! Bref un cocktail de choses que je pourrais trouver au paradis.

Le temps n’est pas toujours au rendez-vous, c’est un climat similaire à la Nouvelle Zélande, très capricieux, mais qui en revanche s’accorde très bien avec le décors.

Cradle mountain est vraiment au milieu de nulle part et c’est ce qui a fait de mon expérience quelque chose d’extra. Le premier village est à une quarantaine de minutes du complexe hôtelier dans lequel je bossais. Cradle mountain c’est en tout pour tout, 2 grands complexes hôtelier de luxe, un camping, un mini supermarché et un complexe restaurant et une office du tourisme (d’où partaient les navettes pour le parc national).

La population est donc composée uniquement de travailleurs et de touristes.

 

 

Les différentes randonnées

Le parc national de Cradle mountain – lake saint clair est immense, comportant plein de randonnées pour tout niveaux. C’est un vrai régale pour les amoureux de la nature et j’ai eu la chance de toutes les tester. je vais vous les présenter brièvement une par une.

 

The valley boardwalk

Loin d’être ma préférée, c’est une petite randonnée de 2h/3h assez facile à faire. Le principe est simple: suivre les planches de bois et apprécier les viewpoints à travers la vallée. Chaque vue était assez jolie, et pour commencer à découvrir le parc national c’est bien de commencer par cette randonnée, qui est pour moi un grand aperçu de ce que vous pouvez y trouver. Nous avons eu la grande surprise de rencontrer des Wombats (animaux très spéciaux et très mignon! des grosses boules de poils sur pattes!).

Ce que j’ai vraiment apprécié dans cette randonnée c’est d’avoir toujours une vue lointaine sur la nature, comme une sorte de panorama permanent!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

The speeler track

 

Sans être une randonnée trop compliquée, le level de difficulté était déjà un peu plus élevé. La randonnée est assez différente de la précédente car elle parcoure essentiellement les bush assez humides et denses, et alterne avec des passages sur des étendues de nature avec vue panoramique. Elle est assez courte, un petit peu plus de 2h30 et c’est plié! Sachant qu’après on carbure avec les potes! On aime marcher assez rapidement et s’arrêter lorsqu’on a des jolies vue. La moitié de la randonnée c’est de la pure montée, c’est la partie la plus intéressante jusqu’au plateau où nous avons fait une halte pour admirer les paysages et cette étendue infinie de nature. le reste c’est de la descente et pour le coup je n’y ai trouvé pas ou très peu d’intérêt à part les parties dans le bush ou parfois il fallait marcher sur des troncs d’arbres!

J’ai vraiment apprécié la première partie de la randonnée, et j’ai été assez déçu par la deuxième partie. Cependant c’est toujours agréable d’avoir partagé cette marche avec mes camarades de boulots! C’était notre façon à nous de profiter de nos “day off”.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

The dove canyon track

Là on passe sur une randonnée assez facile mais plutôt longue, entre 4h et 5h, tout dépend du rythme de chacun. Nous avons perdu beaucoup de temps au départ de la randonnée car elle est fabuleuse. Chaque passage est différent et on se sent vraiment proche de la nature.

La randonnée commence dans la rainforest, avec ces arbres très fins et velues de mousse verte, puis quelques cascades et puis des petits bushs. Nous sommes restés vraiment longtemps à observer les différents animaux rencontré (kangouroux, walabies, wombats etc.). Le niveau n’est pas si difficile mais il faut quand même se préparer à passer par des passages assez étroits et glissants. La traversée du Canyon a été assez épique, pour finir par grimper la plus grosse difficulté de la randonnée et avoir la belle surprise de finir par une plaine et un soleil merveilleux.

C’est vraiment une randonnée à ne pas louper. Nous sommes passés par beaucoup d’endroits où le soleil n’est pas forcément présent, donc il fallait alterner entre tshirt et sweatshirt! Ceci dit, rien de vraiment ennuyant surtout lorsqu’on peut faire à tout moment une rencontre inattendue avec des animaux sauvages.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

The crater Lake

Jour de repos grisâtre, motivation à son maximum, je me munis de mon sweatshirt préféré, tshirt thermo, gants, bonnes chaussures et bouteille d’eau et bar de céréales. J’étais prêt à affronter la pluie, le froid, et la première randonnée de niveau de difficulté un peu plus élevé. Cela est simplement dû au fait qu’il faille grimper sans cesse jusqu’au viewpoint “marion’s lookout” qui donne vue sur le lac, puis redescendre vers le fameux crater lake. La randonnée dure en tout pour tout 4h, mais possède quasiment 3h de montée! et parfois avec l’aide de chaînes insérées dans la roche!

Je n’ai pas choisi le meilleur jour pour y aller mais j’étais seule pendant 95% de la randonnée et dans la brume la plus totale jusqu’au sommet. L’atmosphère de cette randonnée a été incroyable. J’avais besoin absolument de prendre cet air frais et me défouler et couper un peu de la colloc et de l’hôtel.

Pour commencer, la navette vous laisse à Ronnie creek et vous entamez ensuite la randonnée par le plateau, en traversant de petites rivières, en compagnie de wombats! et jusqu’à la rainforest. à partir de là, vous avez le choix entre la première étape du parcours facile ou difficile. Je vous laisse devinez ce que j’ai choisi. J’étais comme un dingue trop content d’être bien au chaud dans mon équipement, avec ce temps brumeux et la neige fondue!

J’ai grimpé à travers la forêt jusqu’à arriver au pied d’un petit lac. J’ai fait mon premier stop dans une petite maison en bois pour reprendre des forces, m’abriter un peu mais surtout profiter du silence dans cette brume. quelle sensation!

Ensuite, j’ai grimpé au premier sommet qui donne vue sur le cratère et son lac, mais je ne m’y suis pas attardé car je savais qu’en redescendant j’allais repasser par là et je voulais à tout prix atteindre le sommet avant la tombée de la nuit. En ce temps brumeux, pas de risques inutiles.

J’ai donc grimpé littéralement dans une brume avec quasi aucune visibilité et j’ai bien faillit m’arrêter en bout de chemin ne trouvant plus de panneaux d’indication et ne sachant pas si j’étais loin du sommet! Fort heureusement à ce moment-là j’ai croisé un papa et son gamin courageux, équipé de bâtons qui m’ont indiqué le reste du chemin à faire!

A ma grande surprise je suis finalement parvenu au sommet avec une vue INCROYABLE sur le dove lake, et quelques personnes avait eu la même idée que moi! je n’étais plus seul! J’ai pris quelques clichés et puis ensuite je me suis posé une bonne demi heure à méditer et admirer le paysage. Quelle claque.

Une randonnée inoubliable, seul, j’ai pu apprécié pleinement tous les aspects de la nature. Entre rester au chaud dans ma chambre, glander avec les camarades ou prendre mon sac et affronter le climat pour faire cette randonnée, ce jours-là j’avais fait le bon choix. J’en ressens vraiment une émotion en écrivant ces mots. Croyez-moi, le paradis n’est jamais trop loi et au final, pas besoin d’un grand soleil pour apprécier les petites choses de la vie.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Hanson Peak

Voilà l’une de mes randonnée préférée. Une fois de plus j’étais seul et c’était parfait pour cette journée ensoleillée. Le principe de cette randonnée un petit peu difficile, c’est de grimper jusqu’au “hanson peak” pour avoir une vue magnifique sur Cradle mountain, le dove lake, bref un panorama de fou!

Ce que j’ai apprécié pour cette randonnée c’est d’être pour 50% du temps en train de marcher au sommet de la colline jusqu’au viewpoint. C’est un avantage car tout le long de ce passage vous avez un panorama sur une grande partie du parc national. C’est assez indescriptible. Je me suis senti tout petit tout le long de la randonnée et au fameux “hanson peak” je suis resté une bonne heure à profiter du soleil et la vue sur le lac. Je donnerais tout pour pouvoir vivre des moments de méditation extrême comme celui-là. J’étais en admiration et complètement amoureux de ce que pouvais m’offrir la vie et la nature à ce moment-là.

La vue sur le fameux “Cradle mountain” était exceptionnelle. Cette formation de roche est assez originale et je ne pouvais qu’être en admiration devant cette petite chaîne de montagne. Je voyais déjà le futur, je savais que c’était ma prochaine randonnée!

La suite de la randonnée était super sympa également, avec vue sur de petits lacs aux alentours et également des passages par des rainforests, jusqu’au dove lake.

J’ai un souvenir vraiment particulier de cette randonnée et cela restera dans mon cœur pour toujours.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Cradle Mountain Summit

 

L’ultime étape de randonnée à Cradle mountain, fut la randonnée du même nom. Plus de 8 heures de marche alternant difficultés moindres jusqu’à l’ascension du sommet à + de 1500 mètres.

Tout commence tranquillement au Dove lac avec quelques passages sympas, notamment le crater lake ensoleillé et le viewpoint marion’s lookout sans brume! Puis 1h de marche jusqu’au bas ce cette fameuse formation de roches. Là, les choses se sont compliquées! Ascension assez périlleuse jusqu’au sommet où il a fallut littéralement escalader. Entre passage étroit et vue sur le parc national, c’était juste incroyable. Arrivés au sommet, nous avons trinqué avec Corona et cidre! en admirant la vue depuis le toit du monde!

Cette randonnée a alterné des choses que j’avais déjà vu précédemment mais sous un autre angle et avec un temps parfait! passé le marion’s lookout, la route du plateau avec la mini végétation était exceptionnelle. La végétation était comme une représentation de tout ce que nous avions parcouru mais en mini! Comment est-ce possible? les rochers, les petites plantes grasses formaient les montagnes et les forêts, les petits ruisseaux formaient des lacs etc. c’était extraordinaire, j’en rêve encore et je me dis que la nature nous a offert de belles surprises ce jours-là. Les dangers de l’ascension et la satisfaction de l’avoir fait, le plaisir de partager une bierre avec les camarades c’était juste parfait. Nous avons dû courir pour attraper la dernière navette de la journée, histoire de clôturer cette journée sportive! Et sous la pluie!!! Pour finir bien au chaud dans le restaurant du Cradle Mountain lodge à s’exploser le bide!

Je ne sais pas trop comment raconter cette randonnée tant elle fut épique mais c’est clairement mon top 1 et il va être difficile de la détrôner. Nous avons eu de la chance par le temps, car nous avons évité la pluie sauf au retour, mais le plus dur était fait. J’attends patiemment que l’on me propose une randonnée meilleure que celle-ci!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Voilà en ce qui concerne cette destination incroyable. Je vais dans un prochain article aborder le travail dans ce lieu étrange et donner un petit peu plus de détail de vie et d’expérience. Mais je voulais partager ces trésors que m’a offert la nature pendant 2 mois!