Laos: Un passage par Vientiane et la puissance du mékong aux 4000 îles

Laos: Un passage par Vientiane et la puissance du mékong aux 4000 îles

8 septembre 2019 0 Par Nemsta

Après quelques heures de bus depuis Vang Vieng et 600 Dollars en moins dans nos poches (lamentablement volés pendant un arrêt/pause pendant le voyage en van) et le moral complètement à plat, nous sommes arrivés dans la capitale du Laos: Vientiane.

Explication et Petit coup de gueule

Jusqu’ici tout s’était bien passé dans nos séjours à Luang Prabang et Vang Vieng et il a fallu 5 minutes de relâchement pour que le pire scénario puisse se produire: Perdre notre budget….

Cela fait parti malheureusement du “package” lorsqu’on voyage en Asie du Sud est (j’exclu le Japon qui est à mes yeux le pays le plus “sécurisé” au monde face à la petite délinquance).

C’est pour cela que ça me fait mal au cœur d’écrire cet article car ces 600 dollars c’était le budget de ma copine. Ma chérie est Argentine et vous vous rendez bien compte de ce que peut représenter une telle somme lorsque 1 euros = 60 pesos argentin et par conséquent le temps pour économiser ce budget. Faites attention en Asie et ne baisser pas vos gardes, si vous êtes blanc, vous serez considéré comme un portefeuille sur pattes. (j’extrapole bien sûre mais c’est pour vous mettre en garde).

Coup de gueule et parenthèse fermée, je peux maintenant m’attarder sur les côtés positifs de Vientiane et ses attractions et notre passage aux 4000 îles (sud du pays).

 

Vientiane: Les 5 visites à ne pas manquer!

 

 1. Patuxai, L’arc de triomphe Lao

C’est un monument pas forcément très apprécié des locaux, mais je le trouve simplement somptueux. Il est imposant et le mélange d’architecture européenne et locale donne un résultat merveilleux. Il y a beaucoup de jolies inscriptions lorsqu’on lève la tête et que l’on passe en dessous de cette construction.

Une fois de plus, si vous souhaitez chiller autour de Patuxai, faites attention à tous les charlatans qui veulent être vos “amis” et qui ont leurs enfants qui étudient en France. Par expérience vécue sur place, il vaut mieux éviter de trop s’attarder à discuter avec ces gens-là.

 

 

2. Pha That Luang

Ce célèbre monument religieux est le plus sacré du pays. Il y posséderait un cheveu du Buddha… Entièrement doré, il est resplendissant. Du haut de ses 35 mètres on ne peut pas le louper.

On peut également apercevoir le bouddha allongé.

 

 

3. Vientiane City Pillar Shrine

Temple magnifique, orné de doré qui contraste parfaitement avec le blanc. C’est splendide.

 

 

4. That Dam

Encore un monument sympa à voir, situé en plein cœur du centre ville. Le charme de cette stupa est qu’elle est laissée à l’abandon et on peut y voir la nature y reprendre ses droits. Cela m’a bien entendu fait pensé aux stupas que j’ai pu admirer à Bagan au myanmar.

Recouverte d’or autrefois, il est dit de cette stupa qu’elle était censée protéger la ville contre les invasions siamoises qui n’ont pu être contrées et de ce fait l’or a été volé par les envahisseurs.

 

 

5. Les autres bonnes choses à voir

L’influence française est clairement présente dans la ville et on peut donc apprécier un café ou un brunch dans une ambiance assez Hippie/bobo et rencontrer des insectes à vous donner les frissons !!!

 

 

Hormis cela, il est clairement recommandé de faire le petit marché aux puces sur les bords du Mékong ou bien apprécier un coucher de soleil en longeant la rive. Vous y trouverez également de nombreux cafés et restaurants. J’ai trouvé Vientiane étrangement plus chère que Luang Prabang ou Vang Vieng.

 

 

Les 4000 îles

Notre passage à Vientiane fut assez bref, et c’était pour le mieux car nous étions encore touchés moralement par l’événement raconté en début d’article. Changer d’air et de paysage c’est ce qu’il nous fallait! Nous avons décidé d’aller dans le sud du pays aux 4000 îles. Célèbre pour le calme et leur côté “hippie”, il nous a été conseillé d’y allé par un français expatrié.

Gérant de son restaurant, ce monsieur avait l’habitude d’aller en vacance dans le sud et comme c’était la saison des pluies, il m’a dit que ça serait intéressant d’y aller voir “la force du Mékong”!

Nous avons pris un joli bus de nuit pour arriver ensuite au port afin de prendre une navette/bateau sur notre île.

 

 

La navigation fut assez courte mais les paysages très jolis. Après avoir été tant les pieds sur terre nous voilà cette fois-ci sur l’eau!

 

Alors que faire sur l’île principale???

Pour être honnête pas grand chose et la pauvreté nous a complètement cassé le délire. Jusqu’ici on savait plus où moins où l’on mettait les pieds et le Laos a un sacré don pour cacher la misère. Cette fois-ci elle était bien visible. Nous ne vivons pas dans notre monde  de bisounours de petit occidentaux et nous sommes conscients de la misère du tiers-monde, les difficultés économiques/écologiques, alliées aux caprices de la nature. Nous savons également nous comporter de manière très humble et respectueuse envers les locaux.

Mais là, nous avons assisté à un spectacle déroutant…

Le choix d’aller dans le sud était de voir une autre partie du pays, sa tranquillité, mais nous sommes tombés sur un petit coin hippie pour touristes qui peuvent se défoncer pour pas cher! Ce n’est pas la consommation qui me gène, ce qui me dérange c’est de voir ce contraste incroyable entre nous et les locaux. Certes, vous allez me dire que c’est le tourisme qui fait vivre ces zones. OK, très bien et j’en serais très heureux si l’argent allait dans la poche des locaux, sauf que ce n’est pas le cas et je tiens à le souligner.

Je m’attendais à quoi après tout?

Bref voir les locaux “se faire mettre à l’amende” leurs salaires durement gagnés par les mafieux (Chose bien réelle alors arrêtez de fermer les yeux s’il vous plait), se farcir certains touristes qui traitent les locaux comme leurs serviteurs, vivre dans des conditions très précaires, les inondations en période de forte crues…. Voilà un petit peu la vie locale sur cette île.

Deuxième petit coup de gueule passé et parenthèse fermée, admirons ensemble la beauté de cette île.

 

 

Une fois de plus, nous avons trouvé de nombreuses choses positives, notamment les paysages dont les rizières. L’île est assez calme dans l’ensemble et il est agréable de s’y balader en fin d’après midi pour y admirer le Mékong. C’est toujours incroyable de rencontrer des enfants jouer comme des fous, rigoler, ça remet énormément en question nos problèmes d’adultes.

Pour le coup, cela nous a donné le sourire et illuminé nos journées. La population locale est incroyablement accueillante. Nous nous sommes sentis entourés de bonne ondes. Nous n’avons malheureusement pas pu approfondir nos rapports avec les locaux, vu la courte période pendant laquelle nous sommes restés.

 

 

Tous les restaurants ou presque donnent sur le fleuve. Les maisons sont construites sur pilotis car en période de grande montée d’eau (saison des pluies), les Mékong empiète sur les terres de l’île.

Nous avons rencontré beaucoup de buffles sur notre passage et c’est toujours aussi impressionnant de regarder dans les yeux cette animal calme et puissant.

 

 

La force de la nature

Nous sommes descendus jusqu’au sud pour une raison assez simple c’était de voir ces fameuses cascades. Pour nous y rendre nous avons loué des vélos et traversé l’île en compagnie d’un chien qui nous suivait et s’amusait à mordre nos pieds! Sympathique tout cela! Ce fut une excellente balade et d’ailleurs notre plus joli souvenir de l’île.

Le vélo c’est la liberté absolue, je le recommande pleinement! Il est possible de les louer dans presque chaque “guesthouse”

 

 

Arrivés dans le parc nous n’avons au final pas vu grand chose car le niveau d’eau était bien trop élevé pour  y voir des cascades. Certaines zones ont été inondées et il nous était strictement interdit d’accéder à certains endroits.

 

 

Même de loin nous avons ressenti la puissance d’un tel fleuve. La force de la nature est incroyable. C’est bien dommage que nos clichés soient un peu lointain… Le courant était d’une puissance extrême, c’était un très beau spectacle. Je peux comprendre que “raconté” et “vu” comme cela, ce ne sont pas les paysages paradisiaques que vous imaginiez, mais je peux vous assurer que je me suis tout de suite remis à petite place de mini fourmi face à la nature.

La nature est magnifique mais parfois elle peut se déchaîner et entraîner de terribles catastrophes. On ne peut pas la contrôler et elle nous alerte souvent sur ce dernier fait. Il est impératif de la respecter quelque soit l’endroit du monde dans lequel on se trouve.

 

 

C’est sur cette note que c’est terminé mon expérience au Laos. Tout avait commencé de façon idyllique et c’est terminé de façon assez laborieuse. Il nous est arrivé le meilleur et le pire de ces 3 mois en Asie. Comme quoi les voyages nous réservent beaucoup de surprises. Qui aurait-pu penser que cela se passe ici au Laos??? Bref, au finale nous avons pris cela comme de l’expérience. Bonne ou mauvaise cela reste une expérience humaine et des épreuves à surmonter. Nous n’avons pas été agressé physiquement, nous sommes en bonne santé et plein de gratitude pour cela.

Nous avons pu relativiser en voyant la misère à Pakse, et aux 4000 îles. Rien ne nous est arrivé de dangereux et on croise les doigts pour que cela continue pour nos prochains voyages. Parfois il faut savoir lâcher prise et arrêter de lutter contre la malchance et tout de suite changer d’état d’esprit. Nous sommes plein de gratitude pour l’accueil des locaux et notre expérience au Laos.

En effet, le “mindset” est ultra important dans ces moments. Ce qui nous a fait défaut, c’est sûrement d’avoir, à un moment donné de notre voyage, (pendant plusieurs jours d’affilés) été négatif. Nous avons beaucoup souffert du manque de proximité avec certains locaux (que je peux comprendre avec du recul) dû au fait que l’on nous considérait comme un portefeuille sur pattes (surtout à Vang Vieng et Vientiane). Beaucoup de touristes se comportent de manières exécrables et donnent une très mauvaise image.

Le Laos est un pays qui vit énormément du tourisme (qui s’est encore plus développé depuis les 5 dernières années). Il y a eu 

beaucoup de problèmes, notamment à Vang Vieng et je pense que cela n’a pas aidé à notre réputation. Pourtant nous nous sommes remis en questions à plusieurs reprises.

“Nous sommes-nous mal comportés à un moment donné?”

“Ai-je manqué de respect à qui que ce soit?”

Je ne crois pas. Bien au contraire, avec nos expériences de voyageurs il est bien entendu hors de question de mal se comporter ni de manquer de respect aux locaux. 

Pour conclure, je suis heureux d’avoir eu la chance de visiter ce magnifique pays, j’y retournerait certainement mais je ne ferais pas les mêmes choix ni le même parcours. Je pense qu’il y a encore plein de trésors à découvrir. Quand je pense que ce pays détient le triste record d’avoir été le pays le plus bombardé ça me fait mal au cœur. Aucun peuple du monde ne mérite la guerre. Je souhaite que ce pays se développe à son rythme et garde son côté authentique qui risque de vous charmer de façon inexplicable si vous y mettez un pied dedans. 

Vive le Laos

A bientôt.

 Petite vidéo de Vang Vieng, Vientiane et les 4000 îles

 

Lien utiles:

Ma page Facebook: Univers Nemsta

Mon instagram: Univers Nemsta

Mes deux chaînes Youtube: Univers Nemsta et International Superstar Chiller

Voici mon code de parrainage Booking.com pour que vous gagniez 15 euros en inscrivant le code suivant lors de votre prochaine réservation : https://www.booking.com/s/35_6/tupacd73

Je vous recommande l’agence Fly Away si vous avez besoin d’assistance pour vos voyages, ils sauront vous conseiller au mieux quel que soit votre budget ! (Billets d’avion pour votre départ en PVT, Roadtrip, location de voiture, logement en auberge de jeunesse, commande de devises etc..)

=== AUCUN FRAIS DE DOSSIER AVEC LE CODE: NEMSTA ===