Le Nord: La magnifique province de Tucumán (partie 1/3)

Le Nord: La magnifique province de Tucumán (partie 1/3)

5 juin 2019 2 Par Nemsta

Entre histoire, tradition et paysages exceptionnels, la province de Tucumán m’a offert sans doute le plus beau cadeau en Argentine et sûrement la plus belle claque visuelle de ces dernières années. C’est lors d’un voyage pour découvrir les provinces du nord du pays ( Salta et Jujuy) que je suis passé par cette région incroyable.

J’ai pourtant voyagé dans énormément de pays mais une fois de plus je suis tombé sur du très haut niveau!

Nous avons organisé ce voyage dans le nord pendant les vacances de ma chérie et avions 17 journées au total pour profiter des 3 provinces. C’est assez court et nous avons plus ou moins choisi de passer 5 jours dans chacune d’entre elles. Tucumán fut la première.

 

San miguel de Tucumán

 

Patrimoine culturel et historique d’Argentine et ville la plus importante du nord du pays, San miguel de Tucumán a été notre premier stop.

Nous sommes arrivés le matin assez tôt en bus et avions prévu d’y passer 3 nuits.

C’est toujours difficile d’inclure la première journée du voyage car il y a beaucoup de facteurs qui peuvent rendre cette journée très éprouvante.

  1. Il faut compte les heures de bus (aux alentours des 10h de bus et de nuit)
  2. l’impossibilité d’effectuer le checkin avant 14h… ce qui signifie passer la matinée sans avoir la possibilité de faire une sieste récupératrice.

C’est ce qui nous est arrivé dès nos premiers pas dans la ville, exténués du voyage en bus, nous avons (fort heureusement) pu déposer nos sacs à dos à l’accueil de l’hôtel puis avons pris un petit déjeuner dans un restaurant/bar histoire de se remettre les idées en place et planifier le reste de la matinée. Malgré la fatigue, c’était les vacances et il était hors de question de ne pas profiter de cette journée plutôt ensoleillée.

Le centre de San Miguel de Tucumán est très attractif et on y sens beaucoup de richesse architecturale dans cette ville et il suffit de visiter l’intérieur de certains bâtiments pour s’en rendre compte…

 

 

 

Nous avons marché et profité de l’ambiance matinale de la “plaza de l’independencia”, de son joli monument central, puis nous sommes allés dans les églises et la cathédrale autour de la place. J’ai eu un sentiment de bien-être et de sécurité dans cette ville, la vibe est différente de ce dont j’étais habitué à Rafaela. La vibe est beaucoup plus tranquille et “à la cool”. Hormis son rôle historique, on y perçoit clairement son patrimoine architectural et ses jolis bâtiments comme la “casa de gobierno”.

 

 

 

Un peu plus tard dans la matinée, ayant un petit creux, nous avons fait le choix de se poser  tranquillement dans un parc “parqe 9 de julio” en passant par le grand marché à puce très peuplé et animé. Une fois les fruits achetés pour les déguster pendant notre balade, nous sommes arrivés dans ce parc gigantesque et quasiment vide!

J’en ai profité pour faire plein de shots avec ma Gopro mais après une marche de 1h30 et quelques rencontres un peu louches nous avons décidé de retourner vers le centre ville pour effectuer le checkin à l’hôtel.

 

 

Après une bonne sieste, un petit tour à l’office du tourisme a été indispensable en fin d’après midi pour planifier le bus de notre prochaine étape, et nous avons trouvé également une activité pour le lendemain après midi: “La feria de Simoca”, petit village situé à 45 minutes.

Notre journée s’est terminée par une dégustation d’empanadas et un verre de vin offert pour notre arrivée à l’hôtel, suivi d’une superbe pièce de théâtre située à côté de la place centrale, dont les sièges tournaient en fonction de la scène où avait lieu l’acte. Ce fut très enrichissant car la pièce traitait avec originalité les étapes vers l’indépendance de l’Argentine.

 

La Casa de l’independencia

 

Le lendemain matin, le spectacle de danse folklorique devant la casa de l’independencia nous a mis directement dans l’ambiance! j’ai beaucoup aimé les costumes et l’engouement pour cet événement inattendu. Cependant, nous en avons profité pour aller visiter cette maison historique car tous les touristes étaient dehors occupés à filmer le spectacle! C’était le parfait timing pour avoir une visite guidée au calme, pour que je puisse bien me concentrer et comprendre les anecdotes et explications sur l’histoire de ce lieu.

 

 

L’après midi nous sommes allés comme prévu au marché de Simoca sous une chaleur de dingue! Au menu spécialités culinaires délicieuses, artisanats et toutes autres sortes de souvenirs qui parfois valaient la peine d’être achetés et d’autres fois étaient simplement des “attrapes-touristes”. c’est tout de même dommage en voyage de passer à côté de certaines œuvres artisanales qui seraient de parfaites décorations pour la maison..

Le dernier jour est tombé sur un dimanche, et il faut dire que la ville était vide! Cependant, près du monument du bicentenaire s’est tenu un marché de nourriture et d’artisanat. Nous avons apprécié l’atmosphère familiale et surtout nous y avons mangé les meilleurs empanadas de tout notre voyage!!!

 

 

Je ne me suis pas trop étalé dans mes récits sur les soirées, mais elles étaient surtout accès sur de la balade dans le centre ville et la piétonne, dans les bars, restaurants, dégustation de glaces artisanales,  puis un très joli souvenir d’une pièce de théâtre (je conseille fortement d’en faire l’expérience en Argentine!).

 

Amaicha del valle et les ruines de Quilmes

 

Le lendemain nous sommes partis en direction d’Amaicha del Valle, le village au “360 jours de soleil par an” !!!

 

 

 

 

Ce très joli petit pueblo était notre point d’appui pour aller visiter les ruines de Quilmes, un incontournable de la province de Tucumán. Nous avons passé la première journée à visiter les alentours jusqu’au Canyon, en passant par la Virgen Tallada (figure religieuse de la vierge sculté dans un arbre) puis en revenant nous avons assisté à un défilé à cheval avec des musiciens sur la place principale.

 

 

 

Pour notre seconde journée à Amaicha del valle nous avons prévu de passer toute la journée sur ce site historique en prenant le premier bus du matin vers 10h et le dernier bus en fin d’après midi vers 19h30.

Le bus vous laisse sur la route et il faut faire environ 5km à pied pour arriver aux ruines. La chaleur et le soleil ne me font pas peur mais si vous êtes un peu sensible il faut prévoir de la crème solaire (indispensable dans le nord si vous avez la peau blanche) et 2 litres d’eau minimum à 2 pour la marche car le climat est très chaud et sec. J’étais dans un rêve, on traversait le chemin désertique entouré d’une flore très sèche et de cactus géants!

 

 

 

 

Une fois arrivés sur le site, nous avons fait un tour au musée qui est le parfait cheminement pour vous faire découvrir toute l’histoire de cette cité sacrée. C’est un passage obligatoire afin de comprendre un petit peu mieux ou l’on va mettre les pieds…

(Pour des raisons de tranquillité et ayant eu toutes les informations par la visite du musée, nous avons décidé de ne pas prendre de guide sur place.)

La visite commence par le passage des ruines (rénovées…) avec quelques passages d’alpagas au beau milieu de celles-ci! Puis l’ascension plutôt facile vers les différents miradors. Plus on grimpait, plus nous avions un panorama incroyable, je n’ai jamais vu quelques chose d’aussi beau… Je m’y suis senti seul au monde en voyant toute cette étendue de terre désertique. On en a profité pour boire notre maté et méditer sur ce qu’on avait appris plus tôt au musée. C’est incroyable d’imaginer qu’il y ait pu avoir toute une cité pleine de vie à une certaine époque, désormais lointaine, nous étions complètement en admiration devant ces ruines et ces paysages.

 

 

 

La province de Tucumán a été l’un des plus beaux moments de cette incroyable année sur le sol argentin. J’ai vraiment apprécié le calme le climat, la vibe très “chill” et les paysages magnifiques. C’est une merveille, je pense que c’est une région qui est clairement sous-estimée, mais qui pour moi est un passage obligatoire en Argentine. La population n’est pas du tout la même que dans les régions de Santa Fe ou Buenos Aires, elle est beaucoup plus métissée et est marqué par ses origines indigènes. 

J’ai donc découvert une autre facette de ce pays et j’en suis tombé amoureux. Merci Tucumán…

 

Voici une vidéo de mon passage dans cette province

 

Une chose est sûre c’est que le monde n’est pas surpeuplé, seulement les villes le sont…. à méditer…

 

Pour voir la deuxieme partie : la province de Salta

Pour voir la troisième partie: la province de Jujuy

Pour booker votre bus pour quelconque destination en Argentine: https://www.centraldepasajes.com.ar/

Voici mon code de parrainage Booking.com pour que vous gagniez 15 euros en inscrivant le code suivant lors de votre prochaine réservation : https://www.booking.com/s/35_6/tupacd73

 

Je vous recommande l’agence Fly Away si vous avez besoin d’assistance pour vos voyages, ils sauront vous conseiller au mieux quel que soit votre budget ! (Billets d’avion pour votre départ en PVT, Roadtrip, location de voiture, logement en auberge de jeunesse, commande de devises etc..)

=== AUCUN FRAIS DE DOSSIER AVEC LE CODE: NEMSTA ===