La Tasmanie: Entre chill et recherche d’emploi (partie 1/2)

La Tasmanie: Entre chill et recherche d’emploi (partie 1/2)

19 décembre 2018 0 Par Nemsta

La Tasmanie n’était pas du tout au programme de mon voyage australien, mais force de constater que je ne trouverai pas de boulot sur la côte est australienne, j’ai décidé de tenter le paris.

Comme je l’ai bien expliqué dans mon article sur le travail en Nouvelle Zélande, il faut rester à l’écoute des conseils des camarades, et être flexible. Faute de budget, j’étais à Melbourne et un billet pour Launceston c’était moins de 100 dollars. De plus, ayant papoté avec Cindy, une copine française qui m’avait fortement conseillé cette petite île, je me suis dis: “pourquoi pas!”

C’est donc encore une fois sur un coup de tête que je me suis décidé à acheter mon billet d’avion Melbourne-Launceston.

Je suis arrivé en Tasmanie sans aucune attente particulière, sans même regarder une seule photo (véridique)! Avec seulement en tête le dessin animé “le diable de Tasmanie”… quelle claque! Dans cette article je vais m’attarder sur 2 villes: Launceston et Hobart.

Launceston

Je suis arrivé à Launceston très tôt et complètement éclaté! J’ai dû aller à l’aéroport de Melbourne le soir de la St Patrick (3h du mat)! Gens bourré dans la rue et moi me baladant avec mon Backpack jusqu’à la station de bus, sans connexion, rien. Heureusement j’avais ma petite carte qui m’a bien dépanné et la station de bus est vraiment bien foutue. Les guichets pour acheter le trajet bus ville-aéroport étant fermés, tout est bien indiqué pour les acheter via des machines automatiques..

Bref, arrivé très tôt sur Launceston et je n’ai pas pu récupérer directement ma valise car une alerte incendie ne s’arrêtait plus et nous étions interdit de rentrer dans la salle de l’aéroport. Voilà en gros mes premiers pas en Tasmanie, attendant dans le froid matinal, attendant de récupérer ma valise. En revanche, je n’étais pas pressé sachant que le check in de l’auberge n’était pas avant 14h! (il été 9h du mat à ce moment-là).

Une fois à l’auberge, aucune surprise la demoiselle de la réception m’a gentillement invité à revenir plus tard.

J’ai donc profité pour faire un tour en ville ou quasi tout était encore fermé mise à part la bibliothèque, dans laquelle je me suis littéralement endormi. Ensuite j’ai pu check in dans ma chambre et j’ai dormi une bonne partie de l’après midi.

L’architecture de Launceston est superbe, la plupart des bâtiments on été construit au XIX et XXe siècle avec une influence victorienne et géorgienne. J’ai vraiment été surpris car j’ai déjà vu ce type d’architecture dans beaucoup de villes anglo-saxonne, mais pour le coup, Launceston possède quelque chose de spécial. J’ai noté tout de même une vibe assez étrange chez les gens. J’avais réellement l’impression d’être dans Truman show et d’être observé sans cesse. Cette ville m’a fait pensé à Fremantle où tout semble joli mais faux en en même temps.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La cloche de l’église principale sonnait toutes les heures, j’ai vraiment passé du bon temps la nuit dans ma chambre (quand j’étais seul, car j’ai booké une chambre de 2 places.) à regarder les toits de la ville, avec cette fraîcheur propre aux nuits “Launcestionienne”.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Mes journées se résumaient à me balader aux alentours, profiter d’un parc, d’un coucher de soleil, de la tranquillité de la rue piétonne du centre ville et chercher du travail…

Entre deux recherches de taff, j’ai pu aller visiter un coin exceptionnel à tout juste 20 minutes à pied du centre ville: “Les cataractes gorges”

Sorte de vallée magnifique avec deux chemin à parcourir (côté ombre, côté soleil), jusqu’au lac. Un fois au lac le programme était bronzette et détente à fond. Je n’ai pas eu le temps de faire le parcours entier mais ce n’est que partie remise. Afin de m’aérer l’esprit avec les recherches de boulot, j’ai rejoint des camarades de l’auberge pour visiter des cascade et un endroit  historique assez étrange, regroupant l’histoire de prisonniers de Tasmanie…

 

 

De retour le soir à l’auberge après de bonnes balades et de bons dîners, je travaillais sur mes vidéos youtube pour immortaliser mes vacances et passais des heures à chercher du travail que ce soit en ville ou bien sur internet, jusqu’à enfin trouver l’offre de rêve et d’être embauché. Fini les vacances, direction Hobart pour entamer l’une des plus dures mais aussi l’une des plus jolies expérience de travail.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Hobart

J’ai donc pris le bus de Launceston jusqu’à Hobart. Je ne sais pas pourquoi mais j’étais en même temps exité de me retrouver dans un Hôtel (tout frais payés par mes futurs employeurs pour assister à un stage de validation avant de commencer à travailler dans une autre ville) et, d’un autre côté, j’étais nostalgique de Launceston, qui avait vraiment une vibe assez spéciale qui m’a beaucoup marqué…

Hobart est la capitale de Tasmanie. Située en bord de mer elle m’a tout de suite fait penser à une ville de la côte d’azur. Le port remplie de jolis voiliers est entouré de maisons colorées qui donnent vraiment un charme à cette ville. Les montagnes visibles en arrière plan ont conforté l’idée de cette ressemblance avec ma “french riviera”!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Je n’y suis pas resté longtemps mais j’ai eu la chance d’échapper à la pluie et j’ai donc pu profiter pour me balader en centre-ville, dans le port, dans la piétonne et tester quelques bons restaurants dont un délicieux népalais!

Je chillais littéralement! J’avais seulement quelques impératifs (acheter des habits chauds pour ma prochaine destination), mais la plupart de mon temps je le passais à chiller. J’ai adoré l’ambiance de la piétonne avec les artistes de rue dont un qui m’a marqué en jouant avec son saxophone. J’en avait les frissons, j’écoutais sa musique tout en rêvassant, c’était puissant! Je savais que j’allais entamer une nouvelle étape de ma vie, et je faisais le point sur mes dernières semaines de vacances (dont une en Nouvelle Zélande pour voir ma chérie!).

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les 2 premiers jours je suis resté dans une auberge super cool, avant d’aller passer une nuit tout frais payés dans un hôtel de luxe (repas compris!!). Le lendemain j’assistais à une sorte de stage de préparation et rencontrais 2 de mes futurs collègues de travail. C’était vraiment cool, on était embauché en tant que valets de chambre et serveurs à Cradle Mountain.

Cradle Mountain se situant à 4h d’hobart nous nous y sommes rendu avec leur voiture. Nous sommes réellement passé dans une autre dimension… j’aborderais le sujet dans mon prochain article…

J’ai décidé de regrouper ces 2 villes dans cette article car elles ont été comme une étape entièrement liée avant d’entamer mon aventure dans les montagnes de Tasmanie!