Taveuni Island : Le jardin des Fiji

Taveuni Island : Le jardin des Fiji

4 mars 2020 0 Par Nemsta

Le monde est immense et possède d’innombrables trésors à découvrir. Par chance, le voyage est le meilleur moyen d’explorer les merveilles qui nous entourent. Dans cette diversité de paysages qu’offre notre chère planète-terre, il y a les îles du côté tropical des Fiji. Entre cascades, côtes, forêts tropicales, montagnes, j’ai eu la chance de découvrir un immense jardin de la taille d’une île : Taveuni Island.

Nous allons découvrir ensemble dans cet article d’où vient son célèbre surnom : “Le jardin des Fiji” 

 

 

Taveuni Island en quelques chiffres 

  • Population : Environ 9000 hab.
  • Superficie : 435 km²

Taveuni Island possède un climat assez tropical, ce qui facilite la croissance d’une flore incroyable. C’est un lieu qui m’a été conseillé par mon amie Eleanor pour changer du sec et du sable de Nadi, ses îles et ses alentours. Exit les bancs de sable blanc et me voici en route pour de la flore tropicale, du vert, du vert et du vert !!!

 

“Le jardin des Fiji”

J’ai passé plus d’une semaine dans ce décor incroyable digne d’un film. Pour être honnête, même si on m’avait un peu vendu les bonnes choses de ce lieu, j’avais une toute autre image de ce qui pouvait m’attendre sur place que ce soit niveau climat, paysages ou rencontres.

J’ai passé beaucoup de bon temps avec les locaux et un couple “Sudafricanautrichien” ! Mais les rencontres avec Kevin (français qui dormait dans le même dortoir que moi) et Soline (princesse d’Ouganda et d’Angleterre !), ont été déterminantes pour la suite de mon aventure.

 

 

J’ai trouvé quelques lieux et découvertes importantes que j’ai faites sur place pour vous montrer tous ces petits détails qui font de ce lieu sauvage et naturel, un lieu magique, un jardin à taille humaine...

 

Traversée en ferry et arrivée à Taveuni

Pour rejoindre Taveuni depuis Nadi, il faut passer par Suva (la capitale) et prendre un ferry d’une bonne dizaine d’heures (16h environ) pour arriver enfin au paradis. Après un voyage en ferry en pleine tempête et complètement dingue, c’est le mauvais temps et la pluie qui m’ont attendu sur place !!!

 

 

C’est complètement fou mais j’ai adoré naviguer en pleine tempête. Les vagues atteignaient le hublot et le ferry faisait de sacrées montées et retombées entre les vagues. Impossible de dormir mais ce fut une sacrée expérience.

 

À la découverte de Taveuni

Kevin a été une bénédiction dans ce voyage ! C’est grâce à lui que j’ai pu découvrir les bijoux de ce jardin géant et je vais vous présenter le top 5 des lieux à découvrir. Je ne vais pas trop m’attarder sur les plages car j’en parle déjà dans mon article précédent sur les Fiji (voir l’article) mais je vais surtout vous montrer les paysages naturels et la nature verdoyante qui m’ont totalement charmés.

 

Les Bouma waterfalls

C’est lors d’un jour de pluie qu’on a décidé avec Kevin d’aller se balader aux cascades de Bouma. Par chance, nous avons pu prendre un bus et passer le pont (pas encore inondé) pour nous y rendre. Le seul hic, c’est qu’on n’était pas sûre qu’avec les grosses averses le dernier bus puisse nous récupérer. De plus, notre timing était plutôt serré (2 h 30 pour boucler les 3 points les plus importants, et le retour.)

 

 

Autant vous dire que j’étais avec en compagnie d’un grand amateur et spécialiste de randonnées et nous avons tout bouclé en un peu plus de 45 minutes… Sous la pluie !

Tous le long de notre parcours, nous avons eu la compagnie d’un petit chien qui nous a suivi à tous les checkpoints.

 

 

J’ai beaucoup apprécié grimper et prendre notre petit déjeuner à base de crackers du haut d’une colline avec une vue imprenable sur un champ de coco et l’océan. C’est certainement la chose la plus incroyable de cette balade. Le ciel était nuageux, l’atmosphère humide et lourd et j’ai ressenti à ce moment-là, la puissance de la nature. Magique.

 

 

En fin de randonnée, nous avons eu le temps de repasser par la 1ère cascade de 18 mètres et après quelques hésitations j’ai rejoint Kevin et quelques locaux pour m’y baigner. Nous avons nagé sous la cascade et j’ai pu ressentir la force incroyable de celle-ci ! Quel moment !

 

 

Bien entendu, la pluie était au rendez-vous et même si après cette baignade nous étions larges au niveau timing, nous avons attendu le bus (qui n’est jamais venu dû à l’inondation du pont). Nous avons donc décider de rentrer à pied (nous étions à quelques heures de notre logement) et étions prêt à relever le défi.

 

 

Nous sommes passés par un petit village devant un entrainement de rugby à 7 puis par chance, nous avons eu un taxi qui avait fait le chemin et qui devait rentrer en direction de notre accommodation ! Arrivé à quelques minutes de l’hôtel, étant donné que le soleil commençait à sortir, nous nous sommes arrêtés pour finir la route à pieds pour contempler le spectacle, bien mérité après une telle aventure !

 

Lavena coast walk

La randonnée de la côte Lavena a été cette fois-ci une aventure de groupe. Soline, un Américain, l’ami français et moi-même sommes partis en bus vers le lieu en question (non loin des cascades de Bouma). Encore un jour de pluie, mais c’était l’une des dernières occasions de profiter tous ensemble.

 

 

La randonnée comprenait un passage par un petit village pour ensuite se retrouver à longer la côte et l’océan, puis entrer en pleine nature tropicale, passer un pont pour finalement continuer vers un chemin menant à une rivière et une cascade.

Je pense sincèrement que c’est surement la chose la plus belle que j’ai vu de ce voyage.

Un tapis vert recouvrant la nature, dans une ambiance surréaliste avec cette pluie et ces orages.

Pour commencer, nous somme passés par la côte et avons pu admirer sur les arbres et rochers les traces des différentes marées. Nous avons fait de petites pauses le temps d’un shooting photo pour Soline.

 

 

Ensuite, l’entrée dans la forêt tropicale a été une sensation incroyable. J’ai une phobie pour les insectes mais sur le moment j’étais tellement en admiration que toutes mes peurs se sont estompées. J’ai pris le temps de prendre beaucoup de photos qui resteront des souvenirs à jamais gravés.

 

 

Passé le pont et sa rivière, nous avons pris le chemin pour nous mener à un cour d’eau plus tranquille qui donne l’accès à la fameuse cascade. Nous sommes restés une bonne heure à profiter de la force de la nature, nous baigner avant d’entamer notre chemin retour.

 

 

Nous sommes bien évidement rentrés trempés à notre logement mais après une bonne douche, nous avons tous profité de la cérémonie du Kava et de la musique acoustique locale.

 

Devoux Peak et les waterslides

Des vœux ou Devoux peak est le deuxième plus haut sommet de l’île culminant à 1195 mètres. Cette fois-ci c’est en compagnie du spécialiste de la randonnée Kevin que nous avons grimpé au sommet.

 

 

En ce jour ensoleillé, l’idée était d’atteindre le plus haut point et profiter de la vue imprenable sur une bonne partie de l’île.

Seulement, deux choses m’ont fait défaut ce jour-là et j’ai reçu une bonne leçon inoubliable en tant que débutant en randonnée.

  1. Je suis parti avec la moitié d’une bouteille d’un litre et demi d’eau. Grave erreur avec la chaleur et l’humidité. De plus, j’ai sous-estimé la montée (de littéralement 0 à 1195 mètres) d’une raideur impressionnante ! Autant vous dire que je sortais de 5 mois de fêtes sur Auckland et que j’ai pu ressentir TOUS les effets du manque de condition physique.
  2. Le temps au sommet était totalement différent, nuageux, humide et donc : pas de vue !

Le point positif c’est que j’étais en compagnie d’un spécialiste qui a su m’aider mentalement et gérer l’ascension. Au fil de la montée, nous avons observé un changement total de flore, beaucoup moins sèche et beaucoup plus colorées vers le sommet.

 

 

Après quelques pauses, quelques moments de silence à apprécier les paysages, nous sommes enfin arrivés au sommet pour y trouver… Une antenne géante (sûrement de réseau téléphonique). Pas vraiment le finish espéré, mais un moment digne d’un film de l’agent 007 !

 

 

Nous avons bien géré la descente et le temps changea encore avec l’apparition du soleil. Passé le joli petit village à l’entrée de la randonnée, nous avons fait un stop obligatoire au premier kiosque pour acheter de quoi nous hydrater de nouveau !

 

 

Pour nous récompenser de notre aventure, nous avons fait une dernière halte pas trop loin de la prison de Taveuni, pour nous baigner aux toboggans naturels.

 

 

Bref, parfait pour terminer cette journée sportive en beauté, nous sommes ensuite rentrés en stop fort heureusement !

Ballade vers le Centre ville

Avec Soline, nous avons décidé d’aller nous balader en compagnie de ses amis locaux vers le centre-ville pour y déjeuner et simplement passer du bon temps. En revanche, faute d’avoir assez d’argent pour le taxi bien trop cher, nous y sommes allés à pied ! C’est plus de 3 h de marche qui nous attendaient !

 

 

Entre soleil et pluie, pauses photos et pauses papayes nous avons passé une superbe journée.

Encore une expérience inattendue et physique ! Beaucoup de péripéties que je ne peux raconter ici mais croyez-moi ce fut l’une des plus marrantes expériences à Taveuni ! Je vous laisse juger par les photos prises !

 

 

Notre logement : Maravu Lodge 

Anciennement un resort 5 étoiles, transformé en hostel proposant des dortoirs ou des chambres doubles plutôt luxueuses, le Maravu Lodge possède tous les atouts d’un hôtel de luxe avec un prix super abordable pour les backpackers comme moi !

Piscine, restaurant, jardin impressionnant, terrain de volley, ect. Bref j’ai passé du bon temps !

 

 

Que ce soit en journées de pluies ou journées ensoleillées, la vibe a toujours été chaleureuse entre locaux et voyageurs.

Le staff au top, nous proposait tous les soirs un petit live acoustique autour du Kava, la célèbre boisson.

Malgré les moustiques, les piqures d’araignées et fourmis, j’ai passé du bon temps dans ce lieu. J’y ai fait de superbes rencontres et en garde un souvenir inoubliable.

 

Lien Pour booker votre séjour au MARAVU TAVEUNI LODGE

 

 

Conclusion :

“Je ne m’attendais pas à traverser autant d’épreuve sur cette île. Le manque d’eau pour la douche due à la sécheresse, les pluies et les tempêtes tropicales, les piqures d’insectes, les démangeaisons et l’infection aux pieds, le voyage en ferry pendant la tempête, les galères en randonnées… A côté de cela, les magnifiques journées ensoleillées à la plage, les randonnées, la beauté de la nature, l’énergie des locaux, leurs attitudes positives, leur chill, les rencontres… Bref, autant d’épreuves que d’expériences quotidiennes qui ont fait de ce voyage encore un mystère à l’heure d’aujourd’hui.

Pourquoi un mystère?

Car il a été comme un exil au milieu du pacifique pour apprendre beaucoup de leçons de vie en très peu de temps. J’ai pris la peine d’écrire un article complet sur ce passage car il a véritablement changé ma vie. Les rencontres et les épreuves m’ont appris beaucoup sur moi-même. Parmis elles, deux m’ont marqué plus que d’autres.

Kevin m’a beaucoup appris  en randonnée, tant spirituallement que physiquement. Par exemple: comment gérer une ascension, comment s’équiper et éviter les danger de base, mais la meilleure leçon fut notamment d’apprendre la patience et relativiser. En effet, relativiser c’est ce qui m’a manqué pendant ce voyage… Je me suis beaucoup plaint suite aux demangeaisons mais avec du recul ce fut une expérience nécessaire. Merci Kevin pour tous les bons conseils et pour m’avoir fait découvrir cette île fantastique et pour m’avoir fait dormir à Suva dans ta colocation.

Soline m’a beaucoup appris sur les femmes et la vision de l’amour. Bien entendu, chaque homme/femme sont bien différents les uns des autres mais sa jolie vision de la vie et de l’amour m’ont beaucoup charmé. Au-delà d’être un modèle, j’ai vu en elle une belle personne. Son sourire, son innocence et sa positive attitude ont été un bonheur au quotidien pour chacun d’entre nous au Maravu Lodge. Encore aujourd’hui je vois qu’elle continue à faire tourner le monde et je trouve ça très inspirant de voir une femme accomplie et qui a su évoluer en gardant ses codes et ses valeurs. Merci des jolis moments partagés.

La vie sur l’île est difficile. La pauvreté, faire face aux tempêtes tropicales, aux sècheresses aux caprices de la faune et la flore tout simplement. Malgré cela, le sourire, le chill, la positive attitude a été permanente que ce soit le staff ou bien les locaux.

Et ça c’est une belle leçon de vie.

Merci Eleanor de m’avoir conseillé de découvrir cet immense jardin, ce bout de paradis.

Il y a beaucoup de choses qui me “cassent les couilles” dans la vie. Mais depuis, j’ai décidé de changer mon mode de fonctionnement. J’ai allégé un maximum tout ce qui pouvait m’encombrer (matériel et spirituel) et depuis j’essaie au quotidien de combattre mes petites plaintes qui n’en valent pas la peine.

Chill, peace and Fiji time.”

 

À bientôt dans l’Univers Nemsta

 

Voir mon Top 5 des plages de Fiji 

Découvrez mes voyages en Océanie lors de mes 2 PVT Nouvelle-Zélande et Australie :

Les voyages en Australie

Les voyages en Nouvelle-Zélande

 

Liens utiles :

Ma page Facebook : Univers Nemsta

Mon Instagram : Univers Nemsta

Mes deux chaînes Youtube : Univers Nemsta et International Superstar Chiller

Voici mon code de parrainage Booking.com pour que vous gagniez 15 euros en inscrivant le code suivant lors de votre prochaine réservation : https://www.booking.com/s/35_6/tupacd73

Je vous recommande l’agence Fly Away si vous avez besoin d’assistance pour vos voyages, ils sauront vous conseiller au mieux quel que soit votre budget ! (Billets d’avion pour votre départ en PVT, Roadtrip, location de voiture, logement en auberge de jeunesse, commande de devises, etc.)

=== AUCUN FRAIS DE DOSSIER AVEC LE CODE : NEMSTA ===