Vietnam: Hoi an la ville lanterne et le sanctuaire de Mỹ Sơn

Vietnam: Hoi an la ville lanterne et le sanctuaire de Mỹ Sơn

13 juillet 2019 3 Par Nemsta

Le Vietnam a été un pays sur ma “liste to do” depuis très longtemps. Lorsque nous avons planifié avec ma chérie notre trip de 3 mois en Asie, ce pays a fait parti des destinations que nous voulions faire en premier. C’est donc logiquement après Singapour et Kuala Lumpur que nous avons fait ici-même notre première halte en Asie du sud-est.

Nous somme arrivés à Ho chi minh-ville mais j’en parlerai plus tard, dans les prochains articles à venir sur le Vietnam. Place donc directement à notre deuxième destination: Hoi an et ses alentours!

Hoi an, la ville lanterne

C’est donc après les conseils de nos amis de Singapour que nous sommes partis 3 jours pour visiter ce lieu magique. A noter que la vieille ville de Hội An a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO le 4 décembre 1999. Il fallait donc voir cela de nos propres yeux, avec un petit peu d’appréhension tout de même car nous savions que cet endroit était très touristique.

L’arrivée

D’ailleurs nous n’avons pas attendu trop longtemps pour être démarchés dès notre arrivée à la gare des bus, c’est le jeu… Fort heureusement nous avions déjà réservé une guesthouse non loin de la vielle ville (10 minutes à pieds) et avions notre smartphone GPS pour nous guider vers celle-ci. Nous n’avons pas été déçu de part sa location et son quartier calme, mais aussi de la chambre en elle-même qui a été sans doute l’une des meilleures chambres de ces 3 mois de trips!

Une fois arrivés, une bonne sieste était la bienvenue pour 2 bonnes raisons:

  1. Le voyage en bus a été extrêmement long et inconfortable pour moi (trop petite place pour mes jambes dans les couchettes)
  2. La chaleur et l’humidité avaient grimpé depuis notre arrivée en Asie et nous en avons souffert, le temps de s’y habituer!

Du repos, une bonne douche bien fraîche, quelques fruits en guise de repas et nous étions partis pour visiter la vielle ville.

La vielle ville

Le Vietnam est assez dépaysant niveau culture et architecture, et pour le coup nous étions servis!

Nous avons choisi d’arriver en début d’après midi malgré la chaleur pour éviter la vague de touristes! Mais ce n’était pas un excellent choix car nombreuses boutiques et le marché n’étaient pas encore ouverts. De plus nous n’avons pas pu éviter l’une des choses les plus détestable mais assez folklorique au Vietnam: “Les scooters et les klaxons incessants” !!!

Ça fait parti du jeu également et cela ne nous a pas empêché d’apprécier ce pays.

 

 

Ce quartier d’Hoi an est tout simplement splendide et réservé uniquement aux piétons (ouf finis les klaxons!!!). L’architecture est magnifique et a gardé toute son âme. Tout est séduisant et nous avons eu réellement l’impression de faire un petit bon dans le passé. Le port et ses bateaux typiques nous ont fait chaviré le cœur tant nous en avions rêvé…. Nous étions là, parmi d’autres voyageurs rêveurs qui se régalaient comme nous de leur petite marche et visite à travers les boutiques de tissus, d’artisanats qui commençaient à ouvrir leurs portes petit à petit.

 

 

Nous avons pu facilement trouver un moment de paix au bord du canal, de l’autre côté de la rive, histoire de profiter des fruits achetés plus tôt et d’admirer de loin ce décors merveilleux. Tout le charme du voyage est de se sentir porté dans une autre dimension physique et spirituelle, c’est ce que nous ressentions en voyant ces barques et ces locaux avec leur chapeaux typiquement vietnamiens. Certes très cliché, mais tellement enrichissant pour les yeux et le cœur… encore un paradoxe.

Nous avions décidé de ne rien acheter ce jour-là et de faire uniquement des repérages pour le lendemain. Les boutiques de lanternes sont magnifiques et on a envie de tout acheter… Tout est photogénique, le pont central, les ruelles, les barques, le petit port, l’architecture, bref, tout. Nous sommes restés confus au milieu de tant de belles choses à regarder, mais aussi de la transformation touristique de ces choses-là

 

 

La nuit

La nuit c’est simple, il n’y a pas de lieu plus romantique que la vielle ville et le petit port d’Hoi an. C’est dommage que l’affluence touristique casse un peu ce côté magique, mais il est bon d’aller admirer sur le pont un coucher de soleil, puis traverser la rive pour aller faire des achats souvenirs au marché tout en sirotant un bon jus de fruit frais! Ne pas oublier de manger le fameux sandwich vietnamien!

 

 

Et pour finir se balader dans les ruelles et admirer le spectacle des lanternes. La balade du soir est indispensable…. Le jeu de lumières avec les mini “lanternes/bougies” flottantes sur le canal et les lanternes accrochées de partout dans chaque ruelle a un sacré charme! Impossible d’y être insensible.

 

 

Au final, nous n’avons pas acheté de lanternes…. Je sais ça parait fou mais nous sommes partis en trip en Asie vraiment légers et nous avions eu peur de casser les lanternes dans notre sac…. Il faut nous comprendre, nous commencions un long séjour de 3 mois dans 7 pays… Ceci dit, cela reste donc une bonne occasion d’y revenir valise vide 🙂 !

 

Voir en vidéo mon passage à Hoi an

 

Le sanctuaire de Mỹ Sơn

Il n’y avait pas énormément d’options autour d’Hoi an mise à part ces fameuses ruines, dans le sanctuaire de My son. Nous avons loué un scooter à la gérante de la guesthouse et nous sommes partis pour 90 km aller-retour sur un engin assez basique et des casques plus que minimalistes! Mais bon, nous sommes au Vietnam et ça suffisait largement. La route en elle-même a été assez longue et nous a vraiment fait mal aux fesses et quelque peu dangereuse, car les vietnamiens ne sont pas réputés pour être patients en scoot et roulent également très vite!

Grâce à notre carte et notre GPS nous sommes arrivés après quelques heures de route au sanctuaire en passant par de magnifiques champs.

Heureusement nous sommes partis très tôt le matin pour éviter la grosse chaleur.

 

 

Ce fut incroyable.

C’est ma chérie qui a insisté pour visiter ces ruines alors que je voulais “chiller” en ville à Hoi an et honnêtement je dois m’incliner… Elle a bien fait de me motiver car j’ai été agréablement surpris de la beauté de ces ruines (assez peu rénovées) dans un décors vert! En effet, le contraste de la pierre marron/rougeâtre et le vert de la nature autour est magnifique. Cette fois-ci j’ai pris mon temps de profiter de mes yeux, mais j’ai aussi pu prendre de très jolis clichés photo et vidéo.

 

 

Nous avons au final fait le tour assez rapidement du site mais ce fut un réelle plaisir. L’architecture est très intéressante et ressemblante étrangement à ce que nous verrons par la suite au Cambodge. Le site est classé patrimoine Unesco, pour sa valeur et richesse culturelle et artistique. Ce sont notamment les restes d’environ 70 temples et bâtiments annexes que vous pouvez visiter. Il y a également de nombreuses sculptures exposées, du moins ce qu’il en reste, à cause des invasions, des pillages et de l’épreuve du temps…

 

 

Voir la vidéo de mon passage dans le sanctuaire de My son

 

Il est vrai que je suis assez difficile dans le choix de mes destinations de voyage.

Alors pourquoi?

Je suis dans ce fameux paradoxe du touriste qui veut être l’unique touriste sur les lieux! Je suis conscient que malgré moi je participe au développement du tourisme de masse, et en même temps je ne veux pas en faire parti et souhaite voyager d’une manière différente. J’évite donc certains sites juste car j’ai été vraiment déçu dans le passé d’être entouré par plus de touristes que de locaux…..

Mais quelques fois, il est inévitable et je me prend aussi au jeu. Ce qui a été assez intéressant lors de notre passage à Hoi an, est que nous avons pu trouver à chaque fois des moments de calme au cœur de l’attractivité ou aux alentours! Il est vrai qu’Hoi an peut parfois avoir l’air d’un Disney que l’on a conservé pour faire plaisir aux touristes et rapporter du blé aux locaux, mais je me suis pris au jeu et je l’avoue j’ai beaucoup aimé.

Je me remets beaucoup en question quand à ma vision du voyage. Qui suis-je pour prétendre voyager mieux que les autres?

Je pense que l’essentiel c’est de de vivre ses rêves tout en gardant une grande part de conscience et de respect envers les locaux. Voyager est la plus belle chance qui me soit arrivée dans ma vie et je compte bien en profiter pour m’enrichir l’esprit d’expériences, de rencontres mais surtout de leçons de vie…

A bientôt pour de nouvelles aventures au Vietnam!

 

Voici mon code de parrainage Booking.com pour que vous gagniez 15 euros en inscrivant le code suivant lors de votre prochaine réservation : https://www.booking.com/s/35_6/tupacd73

Je vous recommande l’agence Fly Away si vous avez besoin d’assistance pour vos voyages, ils sauront vous conseiller au mieux quel que soit votre budget ! (Billets d’avion pour votre départ en PVT, Roadtrip, location de voiture, logement en auberge de jeunesse, commande de devises etc..)

=== AUCUN FRAIS DE DOSSIER AVEC LE CODE: NEMSTA ===